Expédition en Mer de Ross

Aux confins des mers extrêmes

Expédition en Mer de Ross, Mer de Ross, Antarctique © Oceanwide

Mer de Ross, Antarctique © Oceanwide

Pays

Antarctique

Régions

Mer de Ross

Durée

Variable

Âge minimum

Pas d'âge minimum

Conditions physiques recommandées

Modérée

À vivre

Préparez-vous pour un voyage exceptionnel, rempli d'une réelle émotion et d'images inoubliables.

Jour 1 - Départ d'Ushuaia
En milieu d'après-midi, accompagnement depuis votre hôtel jusqu'au ponton d'embarquement.
Début de croisière et présentation de l'équipe d'encadrement. Le bateau quitte la Terre de Feu pour l'Antarctique. Première nuit en mer.

Jours 2 et 3 - Traversée du Drake.
Au cours de cette traversée, nous vous proposons des conférences pour une présentation de la région et de la faune qui peut y être observée.
Vous serez également sensibilisés au code de conduite à observer pour visiter l'Antarctique, en suivant la réglementation IAATO.
Vous êtes également les bienvenus sur le pont ou la passerelle, pour observer les nombreux oiseaux qui suivent le bateau, notamment les pétrels géants, les albatros à sourcils noirs et les damiers du Cap.

Jour 4 - Terre de Graham - Détroit de Pendleton
Arrivé en Antarctique et en Terre de Graham, le navire franchit le spectaculaire canal Lemaire pour poser l'ancre devant l'Île Pléneau.
C'est ici que vous aurez les premières opportunités de voir les Manchots Adélie et que vous pourrez commencer à voir les spectaculaires icebergs.
L'endroit avait été cartographié pour la première fois par l'expédition du Commandant Charcot, en 1903-1905.
Visite de l'île Petermann, lieu d'hivernage de Charcot en 1909.

Jours 5 et 6 - Mer de Bellingshausen
Passage du cercle polaire et continuation en mer de Bellingshausen en direction de l'île Pierre 1er.

Jour 7 - Île Pierre 1er
Découverte par Fabian Von Bellingshausen en 1821, Pierre 1er est une île volcanique située au large de la partie côtière occidentale de l’Antarctique.
Jean Baptiste Charcot aperçoit l'île lors de son expédition avec le "Pourquoi-Pas ?". Il arrive à 1 ou 2 milles de la côte et découvre une masse noire enveloppée de nuages mais ne peut débarquer, son front glaciaire rendant son accès difficile et son débarquement risqué par les embarcations en raison des chutes de séracs.
L'île est très rarement visitée par les bateaux de croisière. Si les conditions météo le permettent, un 1er vol en hélicoptère vous, permettra d'accéder à cette île du bout du monde.

Jours 8 à 14 - Mer d'Amundsen
Durant les jours qui suivent, le navire traverse la mer d'Amundsen à la limite de la banquise et selon les conditions de la glace, vous devriez pouvoir découvrir le continent Antarctique. Les conditions de glace ne sont jamais les mêmes d’une année à l’autre. Si la glace de mer est présente, les manchots empereurs, les groupes de phoques allongés sur la banquise, les orques et les petits rorquals le long de la banquise, ainsi que différentes espèces de pétrels fulmarins pourront être vus dans la région.

Jours 15 à 17 - Plate-forme de Ross
Entrée dans la mer de Ross par l'Est en direction du Sud, de la baie des baleines et près de l'île Roosevelt (nommée en 1934 par l'aviateur américain Richard E. Byrd pour le président Franklin D. Roosevelt).
La baie des baleines fait partie de la banquise de Ross, la plus grande plate-forme de glace du monde et évolue constamment avec les masses de glace qui se retirent. De grands icebergs sont présents ici, ainsi que de grandes opportunités pour la faune.
Roald Amundsen a eu accès au plateau en direction du pôle Sud où il est arrivé le 14 décembre 1911.
Si les conditions le permettent, un vol en hélicoptère sur la banquise est prévu.
Au cours de cette traversée, vous traverserez la ligne de date internationale.

Jours 18 à 20 - Mer de Ross
L'objectif est maintenant de découvrir l'île de Ross. À cet endroit, vous pourrez voir le mont Erebus, le mont Terror et le mont Byrd, ainsi que de nombreux autres lieux célèbres qui ont joué un rôle important dans les expéditions britanniques du siècle dernier : le cap Royds où se trouve toujours la cabane d’Ernest Shackleton ; Cape Evans, où l'on peut encore voir la cabine de Robert Falcon Scott ; et Hut Point, d'où Scott et ses hommes se sont dirigés vers le pôle Sud.
Si la glace bloque le passage mais que les conditions météorologiques sont favorables, vous pourrez utiliser les hélicoptères pour atterrir à un ou plusieurs endroits de la région. La base scientifique américaine de la station McMurdo et la base Scott de la Nouvelle-Zélande sont d’autres endroits que vous pourriez visiter. Depuis la gare Mc Murdo, vous pourrez également faire une randonnée de 10 km jusqu'à Castle Rock, où vous pourrez admirer de superbes vues sur la banquise de Ross et le pôle Sud.
De plus, vous pourrez effectuer un atterrissage en hélicoptère dans la vallée Taylor, l'une des vallées sèches, où les conditions sont plus proches de Mars que n'importe où ailleurs sur Terre.

Jours 21 et 22 - L'île Inexpressible
En naviguant vers le nord le long de la côte ouest de la mer de Ross, vous passerez la langue de glace de Drygalski et la baie de Terra Nova.
Si l’état des glaces le permet, vous arriverez ensuite sur l’île Inexpressible, dont l’histoire est fascinante en rapport avec l’expédition moins connue du nord de l’Expédition du capitaine Scott. Elle abrite également une grande colonie de manchots Adélie.
Si les glaces de mer empêchent l'entrée dans la baie Terra Nova, vous pourrez vous diriger plus au Nord vers la zone protégée du cap Hallett et sa propre colonie Adélie.

Jour 23 - Cap Adare
Vous tenterez ensuite d'atterrir à Cape Adare où, pour la première fois, des hommes hivernèrent sur le continent Antarctique : le Norvégien Borchgrevink y séjourna en 1899 et s'abrita dans une hutte qui est encore entourée de la plus grande colonie de manchots Adélie du monde.

Jour 24 - De la mer de Ross à l'Océan Austral
En naviguant à travers la banquise à l'entrée de la mer de Ross, vous commencerez votre voyage vers le nord à travers l'océan Austral.
L’objectif est de tracer la voie vers les îles Balleny, en fonction des conditions météo.

Jour 25 - Les îles Balleny
L'itinéraire prévu passe par l'archipel des îles Balleny et l'île Sturge que vous atteindrez dans l'après-midi.
Vous pourrez avoir une idées précise de ces îles éloignées et balayées par les vents.
Puis vous traverserez le cercle polaire pour continuez votre navigation vers le Nord.

Jours 26 à 29 - Traversée de l'Océan Austral
Vous entrez une fois de plus dans la vaste étendue de l'Océan Austral.
Les oiseaux de mer sont prolifiques sur cette étape au cours de laquelle nous espérons vous faire profiter de bonnes conditions météorologiques.

En 2020, faute d'autorisation donnée par les autorités néo zélandaises pour débarquer sur les îles Macquarie, cette étape sera remplacée par un débarquement sur l'île de Enderby, placé après la découverte des îles de Campbell.

Jour 30 - Île de Campbell
Le programme du jour est de visiter la réserve sub-antarctique néo-zélandaise et le site du patrimoine mondial de l’île de Campbell, bénéficiant d’une végétation luxuriante.
La faune de l’île Campbell est également un point fort, avec une vaste et facile accès de colonies d’albatros royaux du sud de l’île principale.
Les îles satellites se reproduisent sur des Albatros à tête grise, l'Albatros à sourcils noirs et l'Albatros fuligineux.
Trois espèces de manchots reproducteurs sont également présentes : les Eudyptes chrysocome filholi (une sous-espèce du Gorfou sauteur), le Gorfou huppé (aussi appelé Gorfou de Sclate) et le Manchot antipode.
Au 18ème siècle, les phoques de la région ont été chassés jusqu'à l'extinction, mais les éléphants de mer, les otaries à fourrure et les otaries se sont rétablis depuis.

Jour 31 - Iles de Enderby
Enderby offre de belles opportunités pour observer les Lions de mer, les Albatros de Buller, les Manchots des antipodes (ou Manchot à œil jaune) et des espèces endémiques comme le Snipe de l'île Auckland ou le Cormoran des Auckland.

Jour 32 - Traversée vers Bluff
Navigation vers Bluff, en compagnie de nombreux oiseaux de mer.

Jour 33 - Bluff (Nouvelle-Zélande)
Débarquement en début de matinée au port de Bluff et transfert en bus jusqu'à Invercargill (25 km).

Cliquez sur une image pour ouvrir l'album

Saisons

Expédition en Mer de RossJFMAMJJASOND
  • Saison impossible
  • Saison à éviter
  • Bonne saison
  • Très bonne saison
  • Saison optimale

Idées de voyages

100% SUR MESURE

Les voyages présentés sur le site sont des exemples illustrant ce que nous aimons vous proposer. Nos possibilités sont beaucoup plus nombreuses ! Nos voyages sont uniquement conçus sur mesure, à votre demande, selon vos souhaits et vos contraintes.

GARANTIES

En choisissant Etendues Sauvages, vous bénéficiez de toutes les garanties d'un voyagiste installé en France. Peu de pays procurent une telle protection : garantie financière à 100 % de vos fonds déposés, garantie et Assurance Responsabilité Civile Professionnelle à hauteur de 3 millions d'euros, agrément IATA.

UNE ÉQUIPE D'EXPERTS

Concevoir un voyage sur mesure nécessite une forte capacité d'écoute et d'analyse pour faire des choix correspondant à vos souhaits et contraintes. Cela nécessite une parfaite connaissance des destinations et des thématiques. En résulte un haut niveau de compétence à votre service.

ASSISTANCE LOCALE 24H/7

Quelle que soit votre destination et votre mode de voyage, Etendues Sauvages vous fait bénéficier d'une assistance locale disponible 24h/24 et 7 jours/7. En cas de nécessité, c'est pour vous la garantie de pouvoir joindre immédiatement un interlocuteur local et compétent.

Haut de page