Zambie
Berceau du safari à pied

Voyage en Zambie sur mesure

Lire la suite >

Pourquoi partir en Zambie

  • DES SAFARIS AUTHENTIQUES ET EXCLUSIFS
  • UNE IMMERSION AU CŒUR DU BUSH
  • DES SAFARIS HORS DES SENTIERS BATTUS
  • LE PAYS IDÉAL POUR LES SAFARIS À PIED
  • DES SAFARIS EN CANOË SUR LE ZAMBÈZE
  • LES CHUTES VICTORIA ET LE HAUT ZAMBÈZE

L'équipe Etendues Sauvages à Saint-Germain-en-Laye © N. Broquedis

Nous créons votre voyage sur mesure

Demandez-nous une étude personnalisée

Idées de voyages sur mesure en Zambie

100% personnalisables selon vos désirs

Coup de cœur

Time and Tide Kakuli Camp,
Time and Tide Kakuli Camp,

Time and Tide Kakuli Camp

Par Laurent Guillot, Fondateur d'Étendues Sauvages : "Plus qu'un lieu, une ambiance. Celle que l'on ressent en bordure de rivière à South Luangwa, Luambe ou encore le long du Zambèze. Des bancs de sable où se prélassent des hippopotames et des crocodiles, des éléphants qui traversent un guet, des aigles pêcheurs vociférant au loin. C'est ici toute la magie de l'Afrique australe qui s'exprime."

Découvrir ce coup de cœur
Je suis Virginie, à votre écoute pour toute question.
Je suis Virginie, à votre écoute pour toute question.

Lors de votre voyage en Zambie

Quand partir en Zambie

La meilleure période pour observer les animaux s'étend de juin à octobre, la plupart des lodges ouvre d'ailleurs à partir de juin, principalement si vous souhaitez faire des safaris à pied.En revanche, à partir de septembre, le volume d'eau des chutes baisse considérablement et, aux Chutes Victoria, vous ne verrez qu'un filet d'eau du côté zambien (il est toujours possible d'aller les voir du côté zimbabwéen).Si le but de ...

Lire la suite >

Budget à prévoir

Lire la suite >

Conseils d'expert

Lire la suite >

Vos questions / Nos réponses

Quelle est la meilleure saison pour voir les Chutes Victoria en Zambie ?

La meilleure période s’étend d’avril à juin, quand les chutes sont pleines. Avant cela, le débit est si important qu’il vous sera quasi impossible de les observer correctement ; elles seront alors masquées par les tourbillons de vapeur. Après le mois d’août, le débit est très faible et certaines parties des gorges peuvent être asséchées. Cependant, ne vous contentez pas de visiter les chutes côté zambien alors que les 3/4 de celles-ci appartiennent au Zimbabwe. Les deux frontières sont très proches, il vous sera alors très facile de vous rendre côté Zimbabwe. Plusieurs points de vue s’offriront à vous tandis que côté Zambie, vous aurez observé celles-ci de plus près. Le débit est important plus longtemps côté Zimbabwéen. Aussi, si vous partez en Zambie entre juillet et novembre, le mieux sera de vous rendre directement côté Zimbabwéen.

Quelles sont les activités de safari possibles en Zambie ?

En Zambie, variez les plaisirs ! Au choix : safaris à pied, safaris 4x4, safaris en canoë et en bateau. Un survol de la faune en montgolfière est également possible dans les plaines de Busanga. De quoi réaliser de nombreux rêves !

Quels parcs visiter en Zambie ?

Deux parcs sont incontournables en Zambie : South Luangwa et Lower Zambezi. Privilégiez South Luangwa pour les safaris à pied et les safaris en 4x4 de grande qualité et combinez ce parc avec le Lower Zambezi, pour ses safaris en canoë sur le Zambèze, ses safaris à pied et en 4x4 dans des paysages sublimes et complémentaires à ceux de South Luangwa. Si vous avez un peu plus de temps et de budget, partez pour Kafue et plus particulièrement pour les plaines de Busanga, dans le nord du parc, réputées pour ses vastes plaines inondables herbeuses qui s'étendent jusqu'à l'horizon. Les couchers de soleil y sont exceptionnels. Si vous n’avez jamais vu les chutes Victoria, prolongez votre séjour de deux nuits à Livingstone, idéalement dans un lodge au bord du Zambèze. Pour les passionnés d’avifaune, les marais de Bangweulu vous offre la rencontre d'un oiseau mythique, venu d'un autre monde : le Bec-en-Sabot. Et si vous recherchez une expérience hors du commun et exclusive, partez en novembre dans les plaines inondables de Liuwa, quand des formations nuageuses spectaculaires apparaissent au fur et à mesure que les tempêtes se forment, créant des horizons spectaculaires et, avec l’arrivée des pluies, des tapis de fleurs surgissent dans les plaines. C’est aussi le moment où de grands troupeaux de gnous migrent à travers les plaines depuis l’Angola voisin.