Kenya
Out of Africa

Safari au Kenya sur mesure

Lire la suite >

6 bonnes raisons de partir au Kenya

  • DES PAYSAGES GRANDIOSES ET VARIÉS
  • UNE FORTE CONCENTRATION DE PRÉDATEURS DANS MASAI MARA
  • DES SAFARIS EXCLUSIFS GRÂCE AUX MULTIPLES ZONES DE CONSERVATION
  • LA MIGRATION DES GNOUS DANS LE MASAI MARA
  • LA POSSIBILITÉ DE FAIRE UN SAFARI PRIVÉ AVEC GUIDE FRANCOPHONE
  • LA FACILITÉ DE COMBINER SAFARI ET PLAGE

L'équipe Etendues Sauvages à Saint-Germain-en-Laye © N. Broquedis

Nous créons votre voyage sur mesure

Demandez-nous une étude personnalisée

Idées de voyages sur mesure au Kenya

100% personnalisables selon vos désirs

Coup de cœur

Mara Plains Camp, Mara Plains Camp, Kenya © Great Plains Conservation
Mara Plains Camp, Mara Plains Camp, Kenya © Great Plains Conservation

Mara Plains Camp

Par Bernard L., voyageur avec Étendues Sauvages : "Notre séjour au Mara Plains Camp ? Magnifique ! Ce lodge est évidemment superbe, la chambre immense, la cuisine gastronomique, le personnel aimable et efficace. Il y a partout des photos réalisées par les propriétaires, Derek et Beverly Joubert. Nous avons eu un super guide, avec un œil d'aigle pour trouver les animaux. Il savait positionner la voiture pour un photographe et surtout il anticipait les réactions et mouvements des proies et des prédateurs, un plus énorme ! Nous avons assisté à une chasse de léopard et à plusieurs chasses de guépards ; pas couronnées de succès, sauf une : quatre jeunes guépards ont attrapé une jeune gazelle de Thomson, et ont "joué" avec elle pendant un bon moment. Le guide, avec quinze ans d'expérience, assistait à cela pour la seconde fois seulement. Un moment donc assez unique. Nous avons aussi observé plusieurs autres scènes avec guépards, en compagnie d'une équipe de la BBC, deux voitures super équipées et dirigées par le célèbre Jonathan Scott. Je retournerai certainement à cet endroit !"

Découvrir ce coup de cœur
Je suis Virginie, à votre écoute pour toute question.
Je suis Virginie, à votre écoute pour toute question.

Lors de votre voyage au Kenya

Quand partir au Kenya

Pour une observation animalière optimale, nous recommandons la petite saison sèche de décembre à mars, qui est aussi la plus chaude, et la grande saison sèche de juin à octobre.Si votre intérêt se porte sur la grande migration et les "crossings", nous recommandons les mois d'août et septembre.Le Kenya connaît aussi deux saisons des pluies, une "grande" d'avril à mai et une "petite" de novembre à mi-décembre.Pour éviter ...

Lire la suite >

Budget à prévoir

Lire la suite >

Conseils d'expert

Lire la suite >

Coup de griffe

Lire la suite >

Vos questions / Nos réponses

On dit qu’il y a beaucoup de touristes au Kenya, est-ce vrai ?

Oui et non. Tout dépend de la façon dont vous expérimentez le Kenya. Il ne faut pas oublier que ce pays a largement développé un tourisme de masse. Le « classique » comme nous l’appelons (et que nous ne vendons pas), c’est à dire Amboseli / Tsavo / Mombasa est très touristique. Tous les circuits passent par ces parcs, que ce soit un voyage individuel ou bien en groupe, car ces sites sont faciles à combiner entre eux. Nous n’aimons pas la facilité et savons que le Kenya peut tout à fait être une destination intimiste. Les régions du nord par exemple, vers Samburu, Loisaba, le plateau de Laikipia, sont des zones moins connues et très peu touristiques où vous pourrez faire de très beaux safaris et découvrir les paysages d’Out of Africa. Les activités y sont aussi très diverses : safari à pied, à cheval, balade à vélo, survol en avion, … Quant au Masaï Mara, réserve où la concentration de la faune est la plus importante d’Afrique, impossible de ne pas s’y rendre lors d’un safari au Kenya. Ici aussi, il est donc très facile de se retrouver parmi des dizaines de véhicules. Mais une fois encore des solutions existent pour vivre le Kenya comme il se doit. Le must est de visiter le Mara en séjournant dans des réserves privées. Celles-ci ont un nombre de lits très limités, vous ne croiserez pas ou peu d’autres véhicules pour la meilleure des observations animalières.

Est-il dangereux de voyager au Kenya ?

Pas si vous respectez quelques règles de bon sens et si vous évitez certaines zones. Nous construisons bien-sûr l’itinéraire en évitant les zones à risque, comme la frontière avec la Somalie (archipel de Lamu jusqu’à Malindi), certains quartiers de Nairobi, les frontières avec le Soudan du Sud et l’Ethiopie. Outre la menace d’incursions somaliennes, divers conflits peuvent opposer les régions, les tribus et les clans au sujet des terres, du bétail et de l’eau. En dehors de ces zones qui ne sont pas touristiques (sauf Lamu), vous pouvez voyager en toute sérénité au Kenya, même avec des enfants. Les zones à visiter comme les stations balnéaires au sud de Mombasa ou encore les parcs naturels (notamment Masai Mara, Tsavo, Amboseli, Samburu, Laikipia etc) font l’objet de mesures de sécurité renforcées et sont bien moins dangereuses que certains quartiers européens. La présence militaire et policière est accrue et des barrages routiers sont souvent érigés. Par exemple, avant d’entrer dans la zone aéroportuaire de Nairobi, vous devez descendre du taxi pour un scan du véhicule et passer à pied au travers d'un filtre de sécurité. Ces précautions habituelles en voyage sont essentielles et quelques règles de prudence sont à observer, surtout dans les grandes villes : ne laissez rien traîner de précieux dans les chambres d’hôtel (utilisez le coffre quand il y en a un), laissez vos bijoux à la maison et évitez, si possible, de susciter toute tentation (avec l’appareil photo en bandoulière, par exemple). Soyez vigilants mais ne vous privez pas de belles rencontres dans ce pays accueillant et tout à fait ouvert et adapté au tourisme.

Quels sont les meilleurs endroits pour faire des safaris au Kenya ?

Sans aucun doute, le Masai Mara et ses concessions privées ! Malgré l'affluence touristique à certaines périodes de l’année, il reste incontournable et si vous souhaitez éviter la foule, les concessions privées sont à privilégier. Seuls les véhicules des lodges de la concession sont autorisés et vous pourrez faire des safaris à pied et du hors-piste. C’est tout l’avantage du Kenya par rapport à la Tanzanie. Chez Etendues Sauvages, nous aimons aussi vous emmener dans le nord du Kenya. Les paysages y sont sublimes et les parcs beaucoup moins fréquentés qu’Amboseli ou Tsavo. La faune est complémentaire à celle du Masai Mara. Les concessions privées du plateau de Laikipia offrent de très beaux safaris avec le Mont Kenya en toile de fond et abritent les rhinocéros noirs et blancs. Quant à la réserve de Samburu, elle est appréciée pour ses terres désertiques par une faune peu commune au Kenya : l'antilope girafe ou gerenuk, le zèbre de Grévy, la girafe réticulée, la mangouste naine, l’oryx de Beisa et l’autruche somalienne. Sans parler des éléphants de Samburu qui viennent se rafraîchir joyeusement dans la rivière Ewaso Ngiro d’où ils tiennent leur couleur ocre et offrent un magnifique spectacle de couleurs, entourés de palmiers doums.

Quels sont les temps de route entre les différents parcs ?

Le Kenya est un grand pays aux nombreux parcs et aux nombreuses pistes. Il faut donc prendre en considération ces infrastructures. Contrairement à la Tanzanie où les parcs du nord ne sont pas espacés de plus de 2h en moyenne et se touchent même pour la plupart, au Kenya, se rendre d’un parc à l’autre, peut vite prendre une bonne partie de la journée. Les itinéraires que nous vous proposons en tiennent toujours compte et plus particulièrement pendant la saison des pluies où certaines routes sont impraticables. Il en est de même si vous voyagez avec des enfants, quitte à préférer la Tanzanie, plus adaptée à leur rythme. Chez Etendues Sauvages, nous aimons vous emmener dans les régions du nord : Samburu, le plateau de Laikipia. Peu de touristes, des animaux en nombre, parmi les plus beaux paysages du Kenya et de grandes distances à parcourir. Dans ce cas, nous vous proposons d’atteindre ces lieux à bord d’un avion-taxi : 1h de vol contre 8h de route et un survol du pays à basse altitude pour un souvenir impérissable.

Quelles sont les conseils pour les pourboires ?

En Afrique de l’Est, le pourboire est une tradition bien ancrée. Il n’est jamais inclus dans la note (sauf, parfois, au restaurant). La règle générale est : 10% du montant de la facture. Voici quelques recommandations : - environ 10-15 USD par jour et par personne, pour un guide de lodge. Variable en fonction du nombre de personnes présentes à bord du véhicule. - environ 25-30 USD par jour pour un chauffeur/guide privé, à donner en fin de safari - environ 10 USD par jour pour le personnel du lodge, si le service vous a donné satisfaction