Où voyager au départ de France

Où partir pendant la crise de la Covid-19

L’envie de voyager est souvent forte mais les contraintes sanitaires imposées par les pays sont si anarchiques (même au sein de l’Union européenne) qu’il est difficile d’y voir clair et de savoir dans quelles conditions il est possible d’entrer et de séjourner dans tel ou tel pays.

Voici un récapitulatif non exhaustif des conditions d’accès aux pays proposés par Etendues Sauvages, en fonction des informations que nous recevons ou constatons très régulièrement. Ces informations sont valables pour les français résidant en métropole et elle peuvent aussi varier en fonction de votre lieu de résidence et/ou de départ.

Ce document est donné à titre informatif et seules les informations fournies par le Quai d’Orsay et les autorités de chaque pays concerné doivent être prises en considération.
Pour avoir des informations officielles, nous vous invitons à consulter les sites gouvernementaux suivants :
Quai d’Orsay, Conseils aux voyageurs
Ministère de l’intérieur
Gouvernement français, Page d’information Coronavirus

Nous reprenons les régions et pays tels qu’indiqués sur le menu de etendues-sauvages.com

Informations mises à jour le 22/10/2020 – 11h

Afrique
– Afrique du Sud : A partir du 01/10/20 : frontières fermées aux personnes résidant en France, Belgique, Monaco, Suisse, Luxembourg… En Europe, seules les personnes résidant en Allemagne peuvent actuellement entrer en Afrique du Sud avec Test PCR négatif de -72h
– Kenya : Depuis le 26/09/20 : Test PCR négatif -96h. Une assurance rapatriement couvrant le risque Covid est obligatoire.
– Maroc : Depuis le 06/10/20 : Test PCR négatif -72h.
– Mozambique : Depuis le 11/09/20 : Test PCR négatif -72h et quarantaine de 10 jours minimum dans votre hôtel. Nouveau test PCR effectué à l’hôtel, avant votre retour
– Namibie : Depuis le 22/10/20 : Test PCR négatif -72h.
– Rwanda : Depuis le 01/08/20 : Test PCR négatif -120h, quarantaine obligatoire de 24h dans un hôtel agréé et test PCR négatif effectué à l’arrivée. Test PCR effectué -120h avant le vol retour.
– Tanzanie : Depuis le 01/08/20 : Test PCR négatif -72h pour les passagers dont la compagnie aérienne ou le pays de provenance exige ce test à l’embarquement. Pas de test obligatoire pour les autres passagers.
– Zambie : Depuis le 31/07/20 : Test PCR négatif de -14 jours et contrôle de température à l’arrivée.
– Zimbabwe : Depuis le 06/10/20 : Test PCR négatif -48h avant embarquement.

Frontières totalement fermées ou fermées aux non résidents : Botswana, Congo, Ouganda.

Océan Indien
– Seychelles : Depuis le 29/09/20 : Test PCR négatif -48h avant l’embarquement et isolement dans un des hôtels agréé pendant au moins 5 jours
– Madagascar : À partir du 01/10/2020 : Ouverture des frontières et unique accès aux îles autour de Nosy Be, avec Test PCR négatif -72h et nouveau test effectué à l’arrivée.

Frontières fermées : tous les autres pays.

Asie
Frontières fermées : tous les pays

Amérique latine et Caraïbes
– Bolivie : Depuis le 10/09/20 : Test PCR négatif -7 jours et test PCR -72h avant le retour en France.
– Brésil : Pas de test pour entrer au Brésil mais test PCR obligatoire négatif sous -72h avant le retour en France.
– Colombie : A partir de novembre 2020 : Test PCR négatif -48h avant embarquement
– Costa Rica : Depuis le 01/10/20 : Test PCR négatif -72h
– Equateur : Depuis le 14/09/20 : Test PCR négatif -10 jours et -96h avant d’entrer aux Galapagos
– Honduras : Test PCR négatif -72h
– Mexique : Déclaration sur l’honneur attestant ne présenter aucun symptôme et de ne pas avoir connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé dans les 14 jours précédant le vol. À partir de 11 ans, Test PCR -72h avant le retour en France
– Panama: A partir du 12/10/20 : Test PCR négatif -48h avant embarquement
– République Dominicaine Depuis le 15/09/20 : Plus de test PCR obligatoire mais test aléatoire réalisé à l’arrivée

Frontières fermées : tous les autres pays.

Amérique du Nord
Frontières fermées ou quarantaine incompatible avec un séjour touristique : tous les pays

Régions polaires ou boréales
Frontières fermées ou quarantaine incompatible avec un séjour touristique : tous les pays

Moyen Orient
– Egypte : Depuis le 15/08/20 : Test PCR négatif -72h pour les plus de 6 ans
– Dubai : Depuis le 07/07/20 : Test PCR négatif -72h et test PCR négatif sur place -72h avant votre retour.

Frontières fermées ou quarantaine incompatible avec un séjour touristique : tous les autres pays

Océanie
– Polynésie française : Test PCR négatif -72h

Frontières fermées ou quarantaine incompatible avec un séjour touristique : tous les autres pays

Europe
– Espagne : Nouvelles mesures sanitaires dans la Communauté de Madrid à partir du 21/09/20
– Grèce : Depuis le 01/07/20, pas de Test PCR obligatoire mais un dépistage aléatoire peut être demandé à l’arrivée, quelle que soient la nationalité et la provenance. Un test positif implique d’observer une quatorzaine dans une structure désignée par les autorités locales.
– Italie : Depuis le 22/09/20 : Test PCR négatif -48h pour la plupart des régions françaises
– Portugal hors Açores et Madère : pas de Test PCR obligatoire
. Açores : Test PCR négatif -72h avant le vol pour les Açores et nouveau test PCR sur place effectué 6 jours après le 1er test
. Madère : Test PCR négatif -72h avant le vol pour Madère

Quelles que soient les règles d’entrée et de séjour dans le pays de destination, il est essentiel d’avoir souscrit une assurance voyage  couvrant intégralement le risque Covid-19 (frais médicaux, hospitalisation, rapatriement…).

Dans tous les cas, nous vous conseillons de consulter le site du Quai d’Orsay pour recueillir leur avis officiel quant à la possibilité de se rendre dans tel ou tel pays.

Retour en France métropolitaine

Information Quai d’Orsay du 26/08/20 :
« Le décret n°2020-860 du 10 juillet 2020 modifié fait obligation aux passagers de présenter au transporteur aérien, avant leur embarquement, une déclaration sur l’honneur attestant qu’ils ne présentent pas de symptôme d’infection à la Covid-19 et qu’ils n’ont pas connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de Covid-19 dans les quatorze jours précédant le vol. Ils doivent porter un masque de protection.
En outre, ce décret instaure, pour les passagers aériens en fonction de leur lieu de provenance, des dispositions relatives à la présentation du résultat d’un examen biologique de dépistage virologique (par exemple test PCR), réalisé moins de 72 heures avant le vol et ne concluant pas à une contamination par la covid-19.
Ainsi, en vertu de ce texte :
– pour les personnes de onze ans ou plus voyageant à destination de la France métropolitaine depuis Bahreïn, les Émirats arabes unis, les États-Unis, ou le Panama, la présentation d’un tel document à l’embarquement du vol est obligatoire.
– pour les personnes de onze ans ou plus en provenance de l’Afrique du Sud, l’Algérie, l’Argentine, l’Arménie, la Bolivie, la Bosnie-Herzégovine, le Brésil, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, la Guinée équatoriale, l’Inde, Israël/ Territoires palestiniens, le Kirghizstan, le Kosovo, le Koweït, le Liban, Madagascar, les Maldives, le Mexique, la Moldavie, le Monténégro, Oman, le Pérou, le Qatar, la République dominicaine, la Serbie ou la Turquie, la non-présentation d’un tel document à l’arrivée en France implique d’être dirigé à l’aéroport vers un poste de contrôle sanitaire permettant la réalisation d’un tel examen. Compte tenu de ces dispositions, il est fortement recommandé aux personnes de onze ans ou plus, en provenance de l’un de ces pays, si elles le peuvent localement, de réaliser ce test virologique, moins de 72 heures avant leur vol. »

Nous conseillons de prendre connaissance de l’intégralité de ces informations sur la page Covid-19, mise en ligne par le Quai d’Orsay.

Enfin, sachez que, quels que soient le pays et les conditions d’accès, toute suspicion de Covid-19 à bord de l’avion ou à votre arrivée entraînera un test à l’arrivée et une mise en quarantaine par les autorités locales.
Nous vous rappelons aussi qu’il vous appartient de réaliser les tests demandés dans les délais requis et que la non présentation des résultats ou leur positivité ne sauraient engager la responsabilité d’Etendues Sauvages.