Où voyager au départ de France

Où partir pendant la crise de la Covid-19

L’envie de voyager est souvent forte mais les contraintes sanitaires imposées par les pays sont si anarchiques (même au sein de l’Union européenne) qu’il est difficile d’y voir clair et de savoir dans quelles conditions il est possible d’entrer et de séjourner dans tel ou tel pays.

Voici un récapitulatif non exhaustif des conditions d’accès aux pays proposés par Etendues Sauvages, en fonction des informations que nous recevons ou constatons très régulièrement. Ces informations sont valables pour les français résidant en métropole et elle peuvent aussi varier en fonction de votre lieu de résidence et/ou de départ.

Ce document est donné à titre informatif et seules les informations fournies par le Quai d’Orsay et les autorités de chaque pays concerné doivent être prises en considération.
Pour avoir des informations officielles, nous vous invitons à consulter les sites gouvernementaux suivants :
Quai d’Orsay, Conseils aux voyageurs
Ministère de l’intérieur
Gouvernement français, Page d’information Coronavirus

Nous reprenons les régions et pays tels qu’indiqués sur le menu de etendues-sauvages.com

Informations mises à jour le 05/01/2021 – 18h

Afrique
– Afrique du Sud (au 13/11/20) : Test PCR négatif de -72h
– Botswana (au 09/11/20) : Test PCR négatif -72h
– Ethiopie (au 03/11/20) : Test PCR négatif -5 jours
– Kenya (au 01/01/21) : Test PCR négatif -96h et e-visa obligatoire depuis le 1er janvier
– Maroc (au 06/10/20) : Test PCR négatif -72h
– Mozambique (au 11/09/20) : Test PCR négatif -72h
– Namibie (au 22/10/20) : Test PCR négatif -72h
– Ouganda (au 03/11/20) : Test PCR négatif -72h
– Rwanda (au 01/08/20) : Test PCR négatif -120h, quarantaine obligatoire de 24h dans un hôtel agréé et test PCR négatif effectué à l’arrivée. Test PCR effectué -120h avant le vol retour.
– Tanzanie (au 01/08/20) : Pas de test obligatoire, sauf pour les passagers dont la compagnie aérienne ou le pays de provenance exige ce test à l’embarquement (KLM par exemple). Dans ce cas, Test PCR négatif -72h.
– Zambie (au 31/07/20) : Test PCR négatif de -14 jours et contrôle de température à l’arrivée.
– Zimbabwe (au 06/10/20) : Test PCR négatif -48h avant embarquement.

Frontières fermées ou quarantaine incompatible avec un séjour touristique : Congo.

Océan Indien
– Seychelles (au 29/09/20) : Test PCR négatif -48h avant l’embarquement et isolement dans un des hôtels agréé pendant au moins 5 jours
– Madagascar (au 12/11/2020) : Quatorzaine obligatoire à ce jour, même pour Nosy be.

Frontières fermées : tous les autres pays.

Asie
Frontières fermées : tous les pays

Amérique latine et Caraïbes
– Bolivie (au 10/09/20) : Test PCR négatif -7 jours et test PCR -72h avant le retour en France.
– Brésil (au 30/12/20) : Test PCR négatif -72 avant l’embarquement et déclaration de santé à remplir moins de 72h avant l’embarquement.
– Colombie (au 06/11/20) : À ce jour, il n’est plus nécessaire de présenter un test PCR
– Costa Rica (au 26/10/20) : Plus de test PCR pour les voyageurs en provenance de l’UE.
– Cuba (au 05/01/21) : Test PCR négatif -72h
– Equateur (au 28/10/20) : Test PCR négatif -10 jours avant l’arrivée et -96h avant d’entrer aux Galapagos
– Honduras (au 28/10/20) : Test PCR négatif -72h
– Mexique : Déclaration sur l’honneur attestant ne présenter aucun symptôme et de ne pas avoir connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé dans les 14 jours précédant le vol. À partir de 11 ans, Test PCR -72h avant le retour en France
– Panama (au 12/10/20) : Test PCR négatif -48h avant embarquement
– Pérou (au 11/12/20) : Test PCR négatif -72h avant embarquement et déclaration en ligne
– République Dominicaine (au 06/11/20) : À ce jour, il n’est plus nécessaire de présenter un test PCR. 3% à 10% des passagers doivent se soumettre à un test d’haleine rapide et aléatoire et la température corporelle de tous les passagers est vérifiée.

Frontières fermées ou quarantaine incompatible avec un séjour touristique : tous les autres pays.

Amérique du Nord

Frontières fermées ou quarantaine incompatible avec un séjour touristique : tous les pays

Régions polaires ou boréales
– Norvège (au 02/01/21) : Test PCR négatif -72h avant l’arrivée + nouveau test PCR dans les 24h après l’arrivée + isolement de 7 jours
Frontières fermées : tous les autres pays

Moyen Orient
– Egypte (au 15/08/20) : Test PCR négatif -72h pour les plus de 6 ans
– Dubai (au 07/07/20) : Test PCR négatif -72h et test PCR négatif sur place -72h avant votre retour.
– Oman (au 22/12/20) : Nouvelle restrictions à compter du 22/12/20 rendant impossible tout voyage touristique
Frontières fermées ou quarantaine incompatible avec un séjour touristique : tous les autres pays

Océanie
Polynésie française (au 30/11/20) : À ce jour, les déplacements au sein du territoire hexagonal liés à l’impératif de reprise économique de la Polynésie française ne figurent pas dans la liste des dérogations et sont donc interdits jusqu’à nouvel ordre.

Frontières fermées ou quarantaine incompatible avec un séjour touristique : tous les autres pays

Europe
– Espagne (au 21/09/20) : Nouvelles mesures sanitaires dans la Communauté de Madrid
– Grèce (au 01/07/20), pas de Test PCR obligatoire mais un dépistage aléatoire peut être demandé à l’arrivée, quelle que soient la nationalité et la provenance. Un test positif implique d’observer une quatorzaine dans une structure désignée par les autorités locales.
– Italie (au 22/09/20) : Test PCR négatif -48h pour la plupart des régions françaises
– Portugal hors Açores et Madère : pas de Test PCR obligatoire
. Açores : Test PCR négatif -72h avant le vol pour les Açores et nouveau test PCR sur place effectué 6 jours après le 1er test
. Madère : Test PCR négatif -72h avant le vol pour Madère

 

Dans tous les cas, nous vous conseillons de consulter le site du Quai d’Orsay pour recueillir leur avis officiel quant à la possibilité de se rendre dans tel ou tel pays.

Assurances de voyage
Quelles que soient les règles d’entrée et de séjour dans le pays de destination, il est essentiel d’avoir souscrit une assurance voyage  couvrant intégralement le risque Covid-19 (frais médicaux, hospitalisation, rapatriement…). De plus en plus de pays la demande.
Vous trouverez sur cette page, toutes les informations concernant ces assurances obligatoires, pays par pays. De même qu’un rapide comparatif des contrats proposés par les principales compagnies.
Les contrats proposés par nos deux partenaires Assurever et Assur Travel intègrent la plupart des garanties exigées par ces pays.


Retour en France métropolitaine

Information Quai d’Orsay du 10/10/20 :
“Le décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020 modifié le 6 novembre 2020 fait obligation aux passagers de présenter au transporteur aérien, avant leur embarquement, une déclaration sur l’honneur attestant qu’ils ne présentent pas de symptôme d’infection à la covid-19 et qu’ils n’ont pas connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de covid-19 dans les quatorze jours précédant le vol. Ils doivent porter un masque de protection.

En outre, ce décret instaure, pour les passagers aériens en fonction de leur lieu de provenance, des dispositions relatives à la présentation du résultat d’un examen biologique de dépistage virologique (par exemple test PCR), réalisé moins de 72 heures avant le départ et ne concluant pas à une contamination par la covid-19. Ainsi, en vertu de ce texte :

– les personnes de onze ans ou plus arrivant depuis l’un des pays suivants : Andorre, Australie, Corée du Sud, Islande, Japon, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Nouvelle-Zélande, Royaume-Uni, Rwanda, Saint-Marin, Saint-Siège, Singapour, Suisse et Thaïlande sont exemptées de la présentation d’un tel document pour leur entrée sur le territoire métropolitain. Cette liste fera l’objet d’une actualisation régulière, au minimum tous les 15 jours, en lien avec nos partenaires européens, en tenant compte de la recommandation du Conseil de l’Union européenne, de l’évolution de la situation sanitaire et du respect du principe de réciprocité.

– pour les personnes de onze ans ou plus voyageant à destination de la France métropolitaine depuis l’Afrique du Sud, l’Algérie, Bahreïn, la Chine, les Émirats arabes unis, les États-Unis, l’Équateur, l’Irak, l’Iran, Israël, le Liban, le Maroc, le Panama, la République démocratique du Congo, la Turquie, la Russie, l’Ukraine et le Zimbabwe, la présentation d’un tel document à l’embarquement est obligatoire.

– pour les personnes de onze ans ou plus en provenance de tous les autres pays (à l’exception donc de l’Union européenne et des pays susmentionnés), la non-présentation d’un tel document à l’arrivée en France implique d’être dirigé à l’aéroport, à la gare ou au port, vers un poste de contrôle sanitaire permettant la réalisation d’un tel examen. Compte tenu de ces dispositions, il est fortement recommandé aux personnes de onze ans ou plus, en provenance de l’un de ces pays, si elles le peuvent localement, de réaliser ce test virologique, moins de 72 heures avant leur départ.

L’entrée sur le territoire national depuis les pays situés hors de l’espace européen (États membres de l’Union européenne ainsi qu’Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Royaume-Uni, Saint-Marin, Saint-Siège et Suisse) ou ne figurant pas dans la liste ci-dessus n’est autorisée que dans des situations dérogatoires spécifiques, qui incluent notamment les ressortissants étrangers qui résident en France ou les ressortissants français. Il convient de s’informer auprès du ministère de l’intérieur.

Pour les personnes ayant séjourné, au cours du mois précédant, dans une zone de circulation de l’infection définie par arrêté du ministre chargé de la santé mentionné au II de l’article L.3131-15 du code de la santé publique, le décret n°2020-1262 du 16 octobre 2020 prévoit également que le préfet territorialement compétent :

1° Prescrit la mise en quarantaine ou le placement et le maintien en isolement, lorsqu’arrivent sur le territoire national depuis l’étranger des personnes présentant des symptômes d’infection au covid-19 ;

2° Est habilité à prescrire une mise en quarantaine ou un placement et un maintien en isolement :

a) Des personnes ne pouvant justifier, à leur arrivée, du résultat d’un examen biologique de dépistage virologique réalisé moins de 72 heures avant le vol ne concluant pas à une contamination par le covid-19 ;

b) Des personnes arrivant sur le territoire d’une collectivité mentionnée à l’article 72-3 de la Constitution en provenance du reste du territoire national.

La mise en quarantaine ou le placement et maintien en isolement se déroule, au choix de la personne qui en fait l’objet, à son domicile ou dans un lieu d’hébergement adapté à la mise en œuvre des consignes sanitaires qui lui sont prescrites, en tenant compte de sa situation individuelle et familiale.

Au retour en France, il convient de continuer à respecter scrupuleusement les mesures barrières et les mesures de distanciation, de porter le masque, et d’être vigilant et responsable en cas de symptômes ou de contamination.

En cas de questions, sur les modalités d’application des mesures concernant l’entrée et le séjour en France, il est possible de s’adresser au numéro vert : 0800 130 000.”

Nous conseillons de prendre connaissance de l’intégralité de ces informations sur la page Covid-19, mise en ligne par le Quai d’Orsay.

Enfin, sachez que, quels que soient le pays et les conditions d’accès, toute suspicion de Covid-19 à bord de l’avion ou à votre arrivée entraînera un test à l’arrivée et une mise en quarantaine par les autorités locales.
Nous vous rappelons aussi qu’il vous appartient de réaliser les tests demandés dans les délais requis et que la non présentation des résultats ou leur positivité ne sauraient engager la responsabilité d’Etendues Sauvages.